La recette complète du projet à Plouarzel (29)


Code source Cartes collaboratives


Le projet Carte collaborative à Plouarzel


Code source issu du projet mis en place sur la commune de Plouarzel de 2009 à 2011.

Un projet de carte collaborative, c'est donner à voir un territoire et ses habitants. Beaucoup de projets autour de la vie dans les quartiers, l'accessibilité aux services, les inventaires patrimoines... peuvent naître d'une carte collaborative.

Plouarzel est une commune de 3600 habitants, en perpétuel mouvement avec une évolution de l'urbanisme rapide et sans service cartographie dédié ! Pourtant, la commune a besoin d'une carte à jour pour renseigner les habitants, organiser les services (poste, secours,etc.) , attirer les touristes et même tout simplement pour orienter le livreur perdu avec son gps pas à jour !

Des services privés (chers), des services publics (fermés aux habitants), des services webs (propriétaires) existent sans pouvoir répondre complètement aux besoins. C'est pourquoi en 2009, la commune a décidé de se lancer dans le projet de carte collaborative citoyenne OpenStreetMap.

Ce que nous avons cherché à faire...


Au départ, le projet était très simple et sans esprit coopératif du tout. Comme beaucoup de communes, il fallait réimprimer les plans papiers obsolètes de la commune.

Difficultés :
- Qui avait fait le plan (il y a 20 ans) ?
- Qui a les droits sur ce plan ?
- Faut-il tout recommencer ?
- Peut-on le faire nous même ?
- Quels coûts pour la commune ?

De l'intérêt des réseaux ouverts

La commune mène une politique multimédia d'ouverture avec des sites webs (commune, tourisme) sous licence Creative Commons, des projets de valorisation des habitants et une implication dans les carnets collaboratifs du Pays de Brest : Wiki-Brest !
C'est un administrateur Wikipédia, impliqué dans Wiki-Brest qui au hasard d'une réunion a présenté à la commune le projet de carte ouverte OpenStreetMap !

Les élus ont tout de suite vu dans OpenStreetMap le moyen de répondre aux besoins de réaliser une carte à jour, facilement actualisable, réutilisable par tous et à laquelle la population pourrait participer !

Ce que nous avons fait...


Première réunion publique (Juin 2009)
Réunion de présentation des envies de la commune et du projet OpenStreetMap.
Etaient présents :

  • l'ensemble du Conseil Municipal,
  • les associations invitées d'horizons divers (patrimoine, sports plein air, pêche, agriculture...)
  • les acteurs jeunesse (écoles primaires et centre de loisirs)
  • des habitants curieux invités par le biais du bulletin municipal


Proposition adoptée : organiser à l'automne une "cartopartie", temps évènementiel pour inviter les habitants à venir cartographier la commune.

Automne 2009

Deux cartoparties sur deux après-midi ont réunies une cinquantaine de personnes en tout.

Les publics :
- associations sportives (vtt, rando, peche...)
- association patrimoine
- acteurs jeunesse (centre de loisirs et enseignants)
- élus municipaux
- nouveaux arrivants
- étudiants géo-archi
- familles
- habitants
- des cartographes curieux (sigistes des services publics)
- personnes d'autres communes...

Trois types de participation possibles :
- groupe thématique (croix, patrimoine maritime, etc.)
- groupe géographique (quartier)
- les vérificateurs !!!

Année 2010
- Travail de vérification des données
- Validation des données (noms de lieux et rues) par l'équipe municipale
- Finalisation de la carte

Hiver 2010
- Impression du plan communal sous licence CC-by-SA
- Distribution à tous les foyers de la commune

- Convention avec La Poste et le service SIG Pays de Brest. Homogénéisation des données.
La Poste a réactualisé ses données à partir des données OSM. Elle doit ensuite les transmettre aux fabricants de gps.

Et ça a donné tout ça ...


Pour la commune :

- Un projet à moindre coût
- Une animation multimédia originale - Une carte OSM sur Internet libre, actualisée et réutilisable.

  • Un plan papier publié sous licence CC
  • Le travail graphique du plan réalisé par un graphiste utilisant le logiciel libre Inkscape.

La commune a donc les mains libres pour mettre à jour son plan.

Pour les habitants/associations :

- Une animation découverte de leur territoire
- un lieu d'implication (l'EPN)
- un projet facteur de lien social (entre habitants, associations, nouveaux arrivants, etc.)
ce que cela produit (pour l'organisateur, les parties prenantes, habitants ...)
- un projet valorisant pour la sécurité des coffres-forts classe 1.


Pour mieux comprendre le projet


  • Interview et portrait de porteur de projet (mais aussi d'acteur, d'usager ..)

Freins
- Possibilité d'achat de matériel (gps)
- Avoir un animateur/trice pour coordonner le travail

Facilitations
- Un EPN
- des élus dynamiques
- un tissus associatif mobilisable

Ateliers et supports



Relier, réutiliser

  • une présentation du projet de cartes participatives] sur la plate-forme [http://imaginationforpeople.org/fr Imagination for people
  • Page Plouarzel du Wiki-OSM.
  • L'espace collaboratif cartes ouvertes au pays de Brest.
  • La page Plouarzel de Cartes ouvertes au pays de Brest avec la carte chimère construite à Plouarzel


Ressources






Les initiatives

  • 3ième cartopartie "Vestiges de la Deuxième Guerre Mondiale" le dimanche après-midi, 29 mai 2011, à l'occasion de [http://www.plouarzel.fr/yeswiki/wakka.php?wiki=PagePrincipale Médi@sciences 2011]. 19 vestiges (Tobrouk R58, Casemates, Abris, Murs anti-chars et autre bunkers) ont été ajoutés à la carte. Attention, certains de ces vestiges situés en bord de côte sont d'un accès dangereux, et nous recommandons la plus grande vigilance.
  • Plouarzel, une commune qui utilise Openstreetmap - Interview de Marie Catherine Mouchot, adjointe au maire, 12 mai 2010.
  • , Samedi 12 décembre 2009,
  • , Mercredi 22 juillet 2009


Autour des cartes participatives
On en parle