Comment réaliser un plan de ville à partir des données OSM ?


Il est tout à fait possible d'utiliser les données d'OpenStreetMap pour créer un plan de ville pour des besoins d'impression (dépliant, grand format du type panneau d'information). Certaines collectivités ont déjà relevé le défi comme, par exemple, la ville de Digne-les-Bains. Nous allons voir ici comment parvenir à ce résultat étape par étape sur une commune rurale comme celle de Conquereuil (dans le Pays de Redon en Loire-Atlantique / 1086 habitants / 32,9 km²).

Etape 1 : contribuer à OpenStreetMap


En premier lieu, il convient de vérifier sur OpenStreetMap qu'il ne manque pas de données utiles à la réalisation d'un plan de ville. En l'occurrence, l'idéal est de disposer sur la commune des informations suivantes de manière exhaustive :
  • réseau routier de la commune et les dénominations de voies (par ex. "Rue de la Renaissance" et/ou "D124")
  • nom des lieux-dits (par ex. "Le Ragosse")
  • cours d'eau principaux et leurs noms
  • l'occupation du sol (boisement, zone urbaine, zone industrielle, zone agricole, etc.) et les bâtiments (importés du cadastre)
  • enfin, les points d'intérêt essentiellement les équipements publics (mairie, école, terrains de sport, agence postale) voire les commerces


Afficher une carte plus grande

Si certaines informations manquent, il convient de contribuer à OpenStreetMap afin de les ajouter. Ainsi, sur Conquereuil, si les routes, voies et cours d'eaux ainsi que leurs noms étaient bien renseignés, d'autres éléments étaient très incomplets voire inexistants. Il a donc fallu contribuer à OpenStreetMap afin d'indiquer le nom de tous les lieux-dits et reprendre entièrement les données sur l'occupation du sol.

Par ailleurs, un problème courant dans OpenStreetMap est le fait que l'occupation du sol soit parfois un simple import de la base de données européenne Corine Land Cover. Cette donnée est inutilisable quand on la regarde à l'échelle d'une commune. Difficile d'imprimer un plan de ville à une échelle 1:20000 par exemple en utilisant en fond une donnée d'occupation des sols au 1:100000. Dans ce cas là, il est préférable de supprimer les éléments de Corine Land Cover afin de dessiner une occupation du sol précise. En images, en haut, l'occupation du sol à partir de Corine Land Cover 2006 et, en bas, une fois redessinée dans OpenStreetMap avec les bâtiments importés du cadastre :

image conquereuil_clc.jpg (71.2kB)
image conquereuil_osm.jpg (91.3kB)

On remarquera sur une commune rurale comme Conquereuil qu'il est importer d'attacher une attention particulière à l'occupation du sol car c'est cette donnée qui va nous servir à habiller la carte ! Cela permet d'éviter un fond uniformément vide en dehors des zones urbanisées.

Etape 2 : télécharger les données OpenStreetMap dans Qgis


Si on a des données OSM suffisamment complètes sur la commune qui nous intéresse, il est temps de passer à la mise en forme du plan. Pour ce faire, on va utiliser les données OSM dans le logiciel de cartographie libre Qgis.

Pour imprimer un plan papier à partir des données OSM dans Qgis, on peut se référer aux tutoriels d'Anita Graser (en anglais) ou de Charles Millet (en français). On va suivre une méthode très proche qui consiste à :
  • télécharger des données OSM dans Qgis
  • puis à leur donner un style
  • puis à les exporter pour les retoucher sous un logiciel de dessin.

En premier lieu, il nous faut récupérer les données OSM dans Qgis. Pour ce faire, plusieurs méthodes sont à notre disposition. Celle présentée ci-dessous consisté à installer le plugin QuickOSM pour Qgis. Ce plugin va nous permettre de télécharger les données OSM directement dans Qgis. Cette solution est notamment valable pour des volumes de données réduits par exemple tout OSM mais sur une zone réduite (une commune par exemple dans notre cas) ou, sur un secteur plus grand, pour ne récupérer qu'une partie des données OSM (les défibrillateurs par exemple). Si l'on veut toute la base de données OSM sur une zone plus étendue (une intercommunalité, une région, un pays...), d'autres méthodes existent et sont présentées dans les tutoriels de Charles Millet ou d'Anita Graser cités ci-dessus.

QuickOSM => "Mes requêtes" => "OpenStreetMap" => "All OSM" va nous permettre de télécharger toute la base de données OSM sur la zone concernée. Dans "bbox", on choisit de télécharger "Emprise de la vue actuelle".

Etape 3 :mettre en formes les données OpenStreetMap dans Qgis


Etape 4 : créer une grille et un index


Etape 5 : mettre en page le plan de ville dans un logiciel DAO